L’aide au train de nuit, un débat post-covid

Depuis janvier 2020, un train de nuit autrichien reliait Vienne à Bruxelles avant d’être mis à l’arrêt pour cause de pandémie. La Suède étudie la possibilité de lancer aussi une liaison Malmö-Cologne-Bruxelles.
Depuis janvier 2020, un train de nuit autrichien reliait Vienne à Bruxelles avant d’être mis à l’arrêt pour cause de pandémie. La Suède étudie la possibilité de lancer aussi une liaison Malmö-Cologne-Bruxelles. - AFP.

Le « Covid » influence évidemment le travail parlementaire. Et nuance parfois le contexte des décisions. Déposée en juillet 2019 par des députés PS, une simple « proposition de résolution » réclamant la promotion du train de nuit comme alternative aux vols intra-européens (dont on a tant reparlé durant la crise), avait été adoptée début mars en commission Mobilité (abstention Vlaams Belang et de la N-VA). Elle vient enfin d’être présentée en séance plénière, ce 18 juin, près d’un an après son dépôt, afin de la transformer en une « résolution » du Parlement belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct