Le patron d’Hyundai veut sauver la suite du WRC: «Certains mondiaux ne sont pas aussi bien organisés qu’Ypres»

Andrea Adamo espère connaître rapidement la suite du WRC 2020. Aucune annonce n’est cependant à attendre en marge du Conseil mondial FIA de ce vendredi.
Andrea Adamo espère connaître rapidement la suite du WRC 2020. Aucune annonce n’est cependant à attendre en marge du Conseil mondial FIA de ce vendredi.

Confiné en Allemagne, « où tout a été très bien géré », Andrea Adamo a profité de la crise du Covid pour « se refaire un corps » : il a perdu 12 kg ! Mais à l’entendre aujourd’hui, on comprend que le patron d’Hyundai Motorsport a pleinement repris le boulot depuis un moment. La déglingue que vit le Mondial des rallyes (WRC) au gré des différentes annulations et autres menaces sur les épreuves inscrites à un calendrier 2020 « hors normes » (voir par ailleurs) invite, faut-il le dire, à la mobilisation générale. Si celle-ci s’est matérialisée dans la plupart des autres disciplines motorisées (F1, MotoGP, etc.) par l’élaboration d’un plan B, le WRC semble quant à lui coincé dans une fameuse ornière !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct