Angela Merkel: «Notre Europe est vulnérable»

Pour la chancelière
: «
Les forces antidémocratiques attendent patiemment les crises économiques pour les instrumentaliser politiquement
».
Pour la chancelière : « Les forces antidémocratiques attendent patiemment les crises économiques pour les instrumentaliser politiquement ». - Reuters.

BERLIN

A moins de deux semaines de la présidence allemande du Conseil de l’UE, Angela Merkel a présenté ce jeudi ses objectifs aux députés fédéraux du Bundestag. Ce fut l’occasion pour la chancelière de faire d’abord un constat sur l’Europe : « La pandémie nous a montré à quel point notre projet européen était fragile », a-t-elle déclaré. Elle a d’abord déploré des réflexes nationaux au début de la crise, Allemagne y compris. « C’était compréhensible mais pas raisonnable », a-t-elle estimé. La crise sanitaire a montré à quel point l’Europe était dépendante sanitairement de pays tiers. « Notre Europe est vulnérable », a-t-elle constaté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct