«Le spectacle n’est pas une tare pour une œuvre. Au contraire, c’est un avantage»

«
 Citizen Kane  a bouleversé la façon de faire des films
», selon Costa-Gavras.
« Citizen Kane a bouleversé la façon de faire des films », selon Costa-Gavras. - rko.

On lui parle d’œuvres qui l’inspirent. Costa-Gavras nous renvoie à quelques livres et films. Au rayon littéraire, il pointe L’Amérique et nous, de Régis Debray. « C’est un livre formidable sur l’Amérique. Il y parle de cet amour qu’on a pour l’Amérique, qu’on a depuis toujours et qui se retourne aujourd’hui comme un râteau sur lequel on a marché. Parce que les Américains ont toujours défendu leurs propres intérêts. Je lis également beaucoup de littérature, ces derniers temps. Et de la poésie. Je suis tombé il y a peu sur un livre du poète grec Georges Séféris. C’est magnifique. »

Le réalisateur nous apprend qu’il s’apprête aussi à lire les mémoires de Woody Allen, Soit dit en passant. « C’est un grand metteur en scène, qui a touché à des sujets de façon tellement personnelle, et avec un humour permanent. Et je suis désolé qu’il traverse une période très difficile, qu’elles que soient les raisons, vraies ou fausses. C’est une œuvre essentielle, pour le cinéma. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct