Coronavirus: accusé de conflits d’intérêts, l’homme à la tête du tracing en Belgique se défend

Coronavirus: accusé de conflits d’intérêts, l’homme à la tête du tracing en Belgique se défend
Le Soir

Frank Robben, le patron controversé de la plateforme de santé en ligne e-health et de la banque carrefour de la sécurité sociale (BCS), qui a aussi rédigé l’arrêté royal fixant les conditions du suivi des contacts des malades du Covid-19, s’est défendu vendredi au micro de BX1, après une enquête parue dans le magazine Wilfried dénonçant sa trop forte concentration de pouvoirs en matière de données privées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct