Fêtes clandestines: Ixelles prend des mesures, pas Anderlecht

Fêtes clandestines: Ixelles prend des mesures, pas Anderlecht

Des rassemblements dépassant largement les limites autorisées ont eu lieu dans les deux communes durant la nuit. Sur la place Flagey à Ixelles, haut lieu de la vie nocturne bruxelloise, plusieurs centaines de personnes ont fait la fête après la fermeture des cafés, sans respecter les distances de sécurité ou porter un masque. A Anderlecht, une fête a duré toute la nuit.

Le bourgmestre d’Anderlecht, Fabrice Cumps (PS), ne prendra a priori aucune mesure particulière pour empêcher les rassemblements de personnes dans sa commune, considérant celui survenu samedi soir comme un cas isolé, a-t-il indiqué dimanche à l’agence Belga. «Notre situation est différente de celle d’Ixelles, où les rassemblements ont été récurrents ces derniers jours», a commenté M. Cumps.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct