Déconfinement en Europe: tous meurtris, mais pas tous aussi résilients

Barcelone à l’heure du déconfinement.
Barcelone à l’heure du déconfinement. - REUTERS.

Récit

Ceux qui partagent leur vie entre l’Espagne, l’Italie et la France s’en sont étonnés. Quand les frontières de l’Europe se sont rouvertes, on pouvait s’attendre à ressentir une même atmosphère dans des lieux aussi douloureusement frappés par l’épidémie. Ce n’est pourtant pas le cas. Bien sûr, il y a partout chagrin, vigilance et anxiété. Mais il flotte un air moins lourd à Paris qu’à Milan, Rome, Madrid ou Barcelone. Une résilience peut-être induite par une gestion différente de la crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct