Matt Mullican: un monde en constante re-présentation

Au centre du parcours, les 64 draps de lit sur lesquels Matt Mullican redéploie les principaux chapitres de son travail.
Au centre du parcours, les 64 draps de lit sur lesquels Matt Mullican redéploie les principaux chapitres de son travail. - Philippe De Gobert

Avec son parcours tout en longueur et sa succession de salles dont pas aucune n’a la même dimension, le Mac’s offre aux artistes qui s’y aventurent un terrain de jeu original qui les oblige à repenser leur travail en fonction des lieux. On ne pouvait rêver mieux pour accueillir Matt Mullican, cet artiste de 68 ans né de parents artistes et qui, depuis toujours, creuse et recreuse le même sillon. « J’essaie de reprendre à zéro, explique-t-il dans le passionnant texte servant de fil rouge au catalogue. J’essaie de comprendre ce qu’est l’art. J’essaie de comprendre comment fonctionne l’art, et ce n’est pas du design. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct