lesoirimmo

La dette publique à 120% du PIB, et pour longtemps

PHOTONEWS_10870959-050
Photo News

Le Bureau fédéral du Plan a révisé ses Perspectives économiques 2020-2025. Les projections initiales, dévoilées à la mi-mars, prenaient en compte un ralentissement de l’économie mondiale (en particulier en Asie), mais avaient été réalisées avant le lockdown des économies européennes. En trois mois, les perspectives ont bien changé – et, comme on peut s’en douter, dans le mauvais sens.

Cette année, le PIB en volume chuterait ainsi de 10,5 % – l’économie belge enregistrant ainsi sa plus forte contraction annuelle depuis la Seconde guerre mondiale.

Un mouvement de rattrapage s’amorcerait cependant dès le second semestre. « Sur base annuelle, le PIB rebondirait de 8,2 % en 2021 et de 3,3 % en 2022, pour ensuite retrouver une croissance plus proche de la tendance, de l’ordre de 1,3 % par an en moyenne ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct