Le bon filon d'une filière épeautre wallonne

Le ministre wallon de l'Agriculture, Willy Borsus, a visité mardi, sous un soleil éclatant, les parcelles du CRA-W à Gembloux, où sont actuellement testés 22 types d'épeautre. "L'objectif est de sélectionner les meilleures variétés qui allient performances agronomiques et aptitudes à la transformation", résume Marc Lateur, chercheur au Centre wallon de recherches agronomiques (CRA-W).

"Wallep" a été labellisé par le gouvernement wallon, sous l'égide du pôle de compétitivité Wagralim, et associe six entreprises (Meurens Natural, les Moulins de Statte, Pastificio della mamma, Puratos, Walagri et la distillerie Radermacher) et trois acteurs de recherche (Celabor, CRA-W, Meurice Recherche & Développement).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct