L’application de traçage française «StopCovid» n’a signalé que 14 alertes en un mois

L’application de traçage française «StopCovid» n’a signalé que 14 alertes en un mois

Quatre semaines après son lancement, l’application de traçage «StopCovid» n’a permis de signaler que 14 cas de risque de contamination en France, a annoncé mardi le gouvernement, un flop qui relance le débat sur l’utilité de ces outils dans la lutte contre la pandémie.

2 % de la population

Seulement 2% de la population française a installé sur son téléphone portable cette application, StopCovid, permettant à un utilisateur qui se découvre contaminé de prévenir anonymement les autres utilisateurs qu’il a croisés récemment.

Mais selon le bilan donné par le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O, lors d’une conférence de presse, seules 68 personnes ont utilisé l’application pour prévenir de leur contamination les personnes qu’elles ont croisées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct