Cathy Min Jung (Rideau de Bruxelles): «Je suis la première femme racisée à la tête d’un théâtre belge»

Cathy Min Jung.
Cathy Min Jung. - Beata Szparagowska

Personne ne l’attendait. Cathy Min Jung est ce qu’on appelle « une outsider ». Pas vraiment identifiée dans la file des candidats ouvertement en campagne pour les nombreuses nominations en cours dans le théâtre belge francophone, l’autrice, metteuse en scène et comédienne belge a créé la surprise en devenant la nouvelle directrice du Rideau, temple des écritures scéniques contemporaines, lové dans un nouvel écrin à Ixelles. Choisie par un comité de sélection composé de membres du conseil d’administration du Rideau, mais aussi de membres de l’équipe du théâtre et d’experts extérieurs, Cathy Min Jung remplacera donc Michael Delaunoy pour diriger le Rideau de Bruxelles dès l’automne prochain dans le cadre d’un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Dans le contexte actuel de revendications pour plus de parité et de diversité, cette nomination apparaît hautement symbolique même si le genre ou l’origine de Cathy Min Jung n’ont bien sûr pas joué dans cette sélection.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct