Waterloo: le monde d’après selon Stuckens

Tanguy Stuckens dit faire de la politique pour se sentir utile. Cela ne l’empêche pas de rêver à un monde meilleur.
Tanguy Stuckens dit faire de la politique pour se sentir utile. Cela ne l’empêche pas de rêver à un monde meilleur. - J.-P. D.V.

Une phrase l’a interpellé durant le confinement, celle d’un économiste qui laissait entendre qu’avec la Covid-19, l’avenir s’était subitement rapproché. Il s’est demandé ce qu’il y avait de vrai dans cette affirmation et a fini par conclure que l’avenir était « à chacun d’entre nous. On a tous une emprise sur l’avenir, par notre capacité d’agir et de nous engager, pour nous-mêmes et pour les autres. » Alors il s’est mis à rêver et en a créé une fiction intitulée « Un horizon de libertés » qu’il publie à compte d’auteur et qu’il permet de lire gratuitement sur son site, « en toute humilité et sans contraindre ni juger, mais avec l’espoir de lancer un dialogue ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct