Sports moteurs: les courses virtuelles ont gagné en crédibilité

Xynamic
Xynamic

Même avec les moteurs à l’arrêt, les sports mécaniques ont fait du bruit pendant la période de confinement. Les équipes officielles, généralement bien rodées à la communication, ont mis leurs pilotes de pointe à contribution pour obtenir de la visibilité alors qu’aucun championnat du monde n’avait démarré. Diable ! Il fallait offrir un minimum de vitrine aux sponsors qui ont sorti une grosse liasse de dollars en début d’année sans avoir le moindre retour médiatique depuis la mi-mars.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct