Déconfinement: après le rappel à l’ordre, passez tout de même un bel été

La Première ministre a rappelé à plusieurs reprises et de différentes manières, les principes de base. Car le coronavirus n’a pas disparu.
La Première ministre a rappelé à plusieurs reprises et de différentes manières, les principes de base. Car le coronavirus n’a pas disparu. - Reuters.

Comme un parent qui tance, rappelle fermement les règles, puis encourage. C’est un peu ainsi qu’est apparue la Première ministre durant la courte conférence de presse après le Conseil national de sécurité (CNS), mercredi. Tapant implicitement du poing sur la table pour exprimer sa « colère » d’abord, après « l’erreur » des rassemblements festifs du week-end dernier à Ixelles, Anderlecht ou Namur : « Les personnes présentes ont pris le risque de mettre des mois d’efforts collectifs en péril. Ces rassemblements suscitent de la colère. Nous ne sommes pas à l’abri d’un rebond de l’épidémie. Se croire à l’abri est une erreur. Quand vous prenez un risque pour vous, vous prenez un risque pour les autres et pour la population en général. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct