Coronavirus – «La vie devant toi», jour 16: l’annulation

Et on chantera Otis Redding
: «
I'm just come sittin' on the dock of the bay/Watchin' the tide roll away/I'm sittin' on the dock of the bay, wastin' time...
»
Et on chantera Otis Redding : « I'm just come sittin' on the dock of the bay/Watchin' the tide roll away/I'm sittin' on the dock of the bay, wastin' time... » - D.R.

Hier il s’est passé un truc incroyable.

On a dit au revoir aux vacances. Enfin, bye bye, parce que c’était des vacances de rêve en Californie. On a attendu le plus longtemps possible mais là, no way, on va quand même pas aller traîner ses tongs dans le pays le plus endeuillé au monde.

Donc on a tout annulé, même pas reporté parce qu’avec la fameuse liste du 1er juillet, éventée par le New York Times et qui dit que l’Europe va bloquer ses frontières aux Américains, sûr que l’Oncle Trump va pas nous inviter tout de suite dans sa piscine. Où on serait pas allés, clairement. C’est juste une image.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct