Coronavirus: le monde de la nuit regrette de ne pas voir d’amélioration

Coronavirus: le monde de la nuit regrette de ne pas voir d’amélioration
Mathiru Golinvaux

Le secteur de la nuit se dit très déçu de ne pouvoir rouvrir que fin août, comme décidé mercredi par le Conseil national de sécurité (CNS). Il s’attendait à des améliorations après avoir proposé un plan de déconfinement aux autorités, annonce mercredi Lorenzo Serra, porte-parole de la récente Brussels by Night Federation.

« Nous sommes assez étonnés de ne pas avoir été entendus sur un certain nombre de nos propositions », déclare Lorenzo Serra. Le secteur espérait ainsi ouvrir dans les mêmes conditions que les bars et ce, le plus rapidement possible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct