Podcast – Après les annonces, le confinement: les trois mois qui ont changé nos vies

Podcast – Après les annonces, le confinement: les trois mois qui ont changé nos vies

Le 10 mars, la Belgique présente les premiers signes de confinement. Trois mois plus tard, la vie reprend. Doucement. Pas comme avant.

Ce mercredi, Sophie Wilmès a, après un rappel à l’ordre, lancé de nouveaux mots d’encouragement : « Le virus est toujours présent. L’atmosphère estivale nous pousse à l’insouciance, mais même si les données épidémiologiques restent bonnes, j’appelle à plus de prudence durant les prochaines semaines. Ce qui ne doit pas nous empêcher de profiter de la vie comme on l’aime. L’été sera différent, mais nous devons tout de même en profiter et profiter de la liberté retrouvée. »

Une liberté retrouvée ? Pour l’occasion, « Le Soir » a retracé les 13 semaines de crise du coronavirus. De l’annonce du confinement aux retrouvailles avec les amis et à l’été qui se profile. Un podcast en trois épisodes dont le premier « Les annonces » est diffusé ce jeudi. Les deux derniers épisodes seront publiés ces vendredi et samedi.

Ecoutez le podcast

L’épisode 1 : «Les annonces»

L’épisode 2 : « Le confinement »

L’épisode 3 : « La vie à 1,5 mètre » sera diffusé le samedi 26 juin.

Ce podcast est basé sur le récit publié le 13 juin : « Les trois mois de crise du coronavirus qui ont changé nos vies ».

En voici le prologue.

Au début, on ne se sentait pas concernés. On aurait peut-être dû… Ce n’est que quand ça a passé les frontières de l’Europe qu’on a commencé à se poser des questions… » Le corona envahit officiellement la Lombardie le 19 février. Le 23, Binche célèbre son carnaval, Bergame annule le sien. Dans son cabinet médical à Tournai, Dominique s’inquiète pour sa famille italienne, qui vit près de l’épicentre de l’épidémie. Le 29 février, les skieurs belges quittent l’Italie, Batibouw ouvre ses portes, l’hôpital d’Anvers prend encharge le deuxième cas signalé du pays, la généraliste stresse pour ses proches, confinés. Une semaine plus tard, Giuseppe, le Premier ministre italien, ouvre une voie que ses homologues européens suivront, en ordre dispersé : le confinement. La famille de Dominique résiste : pas de symptôme, beaucoup de réseaux sociaux. Déjà 366 morts en Italie. En Belgique, on compte encore les visiteurs, 187.000 pour Batibouw, 60.000 pour la Foire du livre.

Un dossier de Maxime Biermé, Elodie Blogie, Xavier Counasse, Pauline Hofmann, Véronique Lamquin, Pascal Lorent, Catherine Makereel, Sophie Mignon, Arthur Sente et Philippe Vande Weyer ; monté par Guillaume Derclaye, voif off par Alain Lallemand.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    7,5€/mois
    pendant 6 mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Société