À Bruges, la ville mise sur les mois d’été pour limiter la casse

À Bruges, la ville mise sur les mois d’été pour limiter la casse
Belga.

En Belgique, aucun monument ne brasse autant de monde que le château de Versailles. Le tourisme de masse se limite à des parcs (Pairi Daiza) ou à une ville dans son ensemble (Bruges ou Gand). La Venise du Nord a déjà particulièrement subi l’effet de la pandémie. Chaque année, elle accueille 7,1 millions de touristes (6 millions d’excursionnistes d’un jour et 1,1 million qui y dorment). Parmi ceux qui restent, 82 % sont des étrangers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct