Fil info
Couv 2
D.R.

«Bruxelles Babeleer», quand les langues s’emmêlent

Alors, dites-moi, ce paysage linguistique bruxellois, il ressemble à quoi ? A un « stoemp » ! Et voilà. Des heures de brainstorming pour en arriver là. Comme un tic de langage, l’image surgit inlassablement. Thème du jour, pour ces étudiants en dernière année de journalisme à l’ULB (en partenariat avec Le Soir, BX1 et Radio-Campus), dénicher un nom générique à l’enquête menée pendant plusieurs mois dans les méandres des langues de la capitale. Comment une ville réussit-elle encore à se forger une identité commune quand 116 nationalités et 104 langues se parlent, mais ne se comprennent pas toujours ?

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite