Coolblue se paye une vitrine pour séduire les francophones

Camille Depuydt, en charge de la branche belge de Coolblue
: «
Nous voulons gagner la confiance des gens méfiants envers l’e-commerce
».
Camille Depuydt, en charge de la branche belge de Coolblue : « Nous voulons gagner la confiance des gens méfiants envers l’e-commerce ». - Mathieux Golinvaux

Connaissez-vous Coolblue ? En tout cas, Coolblue a très envie de gagner de la notoriété auprès de vous, consommateurs belges francophones. Et pour cela, le distributeur néerlandais d’électro a mis le paquet : il a inauguré ce vendredi matin 2.600 m2 de showroom et de vente dans le goulet Louise, une des avenues commerçantes les plus chics – et les plus chères – de la capitale. Voilà qui vient compléter ses trois implantations existantes sur le sol belge : Anvers, Gant et Zaventem. « Cette ouverture est le point de départ de notre montée en puissance dans la partie francophone du pays », confirme Camille Depuydt, manager pour la Belgique. « Cela s’accompagne d’une campagne de publicité en télévision et sur les réseaux sociaux. Et plus tard, nous ouvrirons en Wallonie, au gré des opportunités immobilières ». On imagine sans peine l’enseigne s’installer à Liège, Namur ou Charleroi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct