Le coronavirus aura fait évoluer les droits des détenus

Le coronavirus aura fait évoluer les droits des détenus
Pierre-Yves Thienpont.

La crise du coronavirus a pour effet de rendre d’application, dès ce 1er juillet, l’une des dispositions de la loi de principe dite « Dupont », votée en… 2005 et dont peu (la moitié environ) des arrêtés d’application avaient été mis en œuvre.

La crise sanitaire est passée par là et l’administration pénitentiaire a dû se résoudre à constater que la logistique interne de certains établissements ne pouvait plus assumer l’entretien des vêtements pénitentiaires (même si des détenus bénéficient de l’apport de linge de corps grâce à leur famille). Dès le 1er juillet, donc, les détenus seront autorisés à porter leurs vêtements civils (y compris leurs chaussures personnelles, sauf celles qui s’imposent dans les ateliers par exemple).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct