Sécurité, conditions de travail… l’OCDE pointe les failles des maisons de repos

Avec le vieillissement très rapide de la population, la demande pour davantage de soins de longue durée aux personnes âgées va s’accroître considérablement.
Avec le vieillissement très rapide de la population, la demande pour davantage de soins de longue durée aux personnes âgées va s’accroître considérablement. - Pierre-Yves Thienpont.

ANALYSE

Le hasard ne fait pas toujours bien les choses. Après avoir analysé deux ans durant le secteur des soins de longue durée aux personnes âgées – composé des maisons de repos mais aussi des soins à domicile –, l’OCDE a dû retarder la présentation de son rapport en raison du confinement. A quelques mois près donc, les conclusions tirées par l’Organisation de coopération et de développements économiques auraient pu servir à sans doute mieux appréhender la crise sanitaire à venir dans le secteur, même s’il faut reconnaître que les recommandations de l’organisation mettront, dans les faits, plusieurs années à se concrétiser.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct