Ces petits pas de la N-VA nous font tous reculer

Ces petits pas de la N-VA nous font tous reculer

Mais l’île de Sein, c’est donc le quart de la France ! » Cette phrase prononcée en juillet 1940 par le général de Gaulle en référence aux 130 Sénans l’ayant rejoint à Londres pour poursuivre le combat contre le nazisme, a récemment refait surface. Le 18 juin, les habitants de ce petit bout de terre immergé au large du Finistère, se sont mobilisés pour empêcher Marine Le Pen de participer aux commémorations du fameux « appel » lancé 80 ans plus tôt sur la BBC.

Ne pouvant interdire l’accès de leur île à la présidente du Rassemblement National, ils ont juste avancé d’une heure le début des cérémonies. Et lui ont réservé un accueil chahuté à son arrivée dans l’île. Une résistance efficace qui a résonné comme un « no pasaran ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct