La fuite en avant de l’administration Trump face au coronavirus

«
Ne masquez pas notre liberté
!
» Des manifestants se sont opposés vendredi à la décision du gouverneur de l’Etat de Washington qui a rendu obligatoire le port du masque dans l’espace public.
« Ne masquez pas notre liberté ! » Des manifestants se sont opposés vendredi à la décision du gouverneur de l’Etat de Washington qui a rendu obligatoire le port du masque dans l’espace public. - AFP.

Des milliers de cas positifs en Floride, au Texas, en Arizona et une bonne dizaine d’autres Etats américains, essentiellement du sud, dont les capacités hospitalières parviennent à saturation. Des shérifs rebelles de l’Etat de Washington (nord-ouest) défiant l’obligation de porter un masque énoncée par le gouvernement démocrate de Jay Inslee et beuglant, au porte-voix, à leurs administrés de « ne pas se comporter comme des moutons ». Des volontaires de la campagne Trump retirant des milliers de panneaux « Ne vous asseyez pas ici, s’il vous plaît » dans le stade de Tulsa, en Oklahoma, où Trump devait s’exprimer le 20 juin, au mépris des consignes de distanciation sociale édictées par les services de santé de la ville.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct