Municipales en France: un tsunami vert emporte la majorité

Gregory Doucet maire de Lyon
Gregory Doucet maire de Lyon - AFP

Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Tours, Besançon, Poitiers, Annecy, et sans doute Marseille : comme des dominos, les plus grandes villes de France sont tombées pour la première fois dans le camp des Verts. Les écologistes, qui ne dirigeaient jusqu’ici que Grenoble, ne remportent pas seulement une victoire au deuxième tour des élections municipales ce dimanche. C’est un véritable tsunami qu’ils déclenchent dans un pays où leur expérience du pouvoir était jusqu’ici marginale.

Leur victoire est d’autant plus écrasante qu’elle inflige un terrible camouflet à la majorité présidentielle. Trois ans après la présidentielle de 2017, le ressac est catastrophique pour Emmanuel Macron.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct