Redoublement à l’école: le nombre de recours est en hausse

Redoublement à l’école: le nombre de recours est en hausse

Le redoublement doit être exceptionnel », précisait la Fédération Wallonie-Bruxelles dans une circulaire le 19 mai dernier, fixant les dispositions pour la fin d’année 2019-2020 en matière d’évaluation, de certification et de délibération des conseils de classe. Dans les faits, l’est-il vraiment pour autant ? Pas vraiment, à en croire la Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel (Fapeo) et l’Union francophone des associations de parents de l’enseignement catholique (Ufapec). « Nous sommes débordés. Nous recevons quinze à vingt appels par jour en lien avec des demandes de recours en conciliation », assure Joëlle Lacroix, secrétaire générale de la Fapeo. « Les demandes de recours sont clairement en hausse dans tous les réseaux confondus », confirme Bernard Hubien, son homologue à l’Ufapec. « Les demandes concernent toutes les années, les diplômantes bien sûr, avec le CESS et le CEB, mais aussi la deuxième secondaire ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct