Quatre applications pour programmer vos vacances à vélo

Quatre applications pour programmer vos vacances à vélo

Petite présentation des applications spécialement conçues pour faciliter la vie des cyclistes.

1

Geovelo, le « Waze » du deux-roues

Comme avec l’application dédiée aux automobilistes, vous entrez votre point de départ et celui d’arrivée. L’outil calcule le trajet, que vous soyez à vélo traditionnel, en vélo électrique ou même à vélo partagé (quand les villes sont équipées). Plusieurs itinéraires sont alors proposés et avec eux les temps de parcours, l’heure d’arrivée et le pourcentage de voies aménagées. Vous pouvez choisir le chemin le plus « sécurisé » ou celui le plus « rapide ». Tout comme sur Waze, l’appli fonctionne de façon collaborative : l’utilisateur est invité à signaler les routes non adaptées, les trous dans la chaussée, etc. A la fin du parcours, on connaît la distance parcourue, la vitesse moyenne, le temps roulé et le nombre de calories brûlées. Avec cette application, gratuite, vous pouvez voyager dans une bonne partie de l’Europe. Petit point négatif tout de même : Geovelo est gourmande en énergie. Vous devez d’ailleurs désactiver la fonction « optimisation de la batterie » pour l’utiliser.

2

L’urbaine Bike Citizens

Cette application est clairement destinée aux cyclistes qui souhaitent se déplacer en ville ou découvrir un environnement urbain. Mais de plus en plus de régions sont désormais aussi disponibles. Le principe : on télécharge la carte de la ville (chez nous Bruxelles, Charleroi, Brugge, Liège, etc.), ou de la région (Eifel, Bavière, Wallonie, etc.). Certaines cartes sont gratuites, mais la plupart coûtent 4,99 euros pour les villes et 5,99 euros pour les régions. Les avantages : pas besoin d’internet pour utiliser l’application avec qui on peut faire quelques pays du monde, de l’Italie au Nicaragua en passant par la Moldavie. Une fois la carte téléchargée, on choisit son parcours et l’application propose un trajet qui donne priorité aux voies aménagées pour les vélos. Mais des parcours tout faits sont également proposés, tout comme des itinéraires convenant à des vélos ou encore des curiosités touristiques et des adresses utiles (des cafés aux magasins de vélos).

3

Strava pour les sportifs

Très populaire, cette application n’est pas destinée qu’aux cyclistes, mais permet de scruter la pratique d’une bonne vingtaine de sports : du patinage au kayak en passant par la natation ou l’escalade. Vous l’aurez compris, l’outil est plus destiné aux sportifs qu’aux promeneurs du dimanche. Il permet de mesurer votre allure, votre vitesse, votre fréquence cardiaque, les calories dépensées… Il propose des challenges mensuels, un tableau de bord d’entraînement. Bref, un véritable coach dans la poche. L’aspect communautaire est également important : on peut comparer ses performances avec celles de ses amis, ou encore poster des photos. L’appli de base est gratuite.

4

Mécano Vélo pour les pannes

Un souci technique sur la route ? L’appli Mécano Vélo donne un coup de main aux cyclistes qui souhaitent réparer eux-mêmes leur vélo. Elle propose plus de 58 fiches de réparation détaillées, illustrées par des photos. Des problèmes tels que des difficultés pour changer de vitesses, des bruits au niveau du dérailleur, la réparation d’une crevaison ou d’une chaîne brisée sont abordés. Les réparations effectuées, les pièces changées, tout est mémorisé dans un carnet d’entretien. Enfin, l’appli fournit également des trucs et astuces pour la pratique du vélo ou encore sur la météo. Le produit coûte 3,49 euros pour Androïd et 4,49 euros sur l’App Store.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct