Les joueurs en prêt, le grand chantier du Sporting d’Anderlecht

Vranjes fait partie des joueurs dont la direction anderlechtoise aimerait se débarrasser.
Vranjes fait partie des joueurs dont la direction anderlechtoise aimerait se débarrasser. - Photo News.

C’est le grand chantier estival de la nouvelle direction du Sporting d’Anderlecht : élaguer un noyau professionnel bien trop large pour une formation qui ne disputera que le championnat et la Coupe de Belgique en 2020-2021. Et il y a du pain sur la planche pour atteindre un groupe de 24 à 26 joueurs, comme le souhaitent les dirigeants. Actuellement, le noyau professionnel du RSCA compte 42 (!) éléments. Un nombre digne des formations de Premier League. Évidemment, tous les joueurs sous contrat ne sont pas logés à la même enseigne. Si le Sporting compte sur ses jeunes issus de son centre de formation et quelques joueurs expérimentés pour les épauler, comme Kompany, Van Crombrugge ou encore Zulj, de nombreux éléments n’ont clairement plus d’avenir à Saint-Guidon. Et certains en sont conscients depuis de très nombreux mois, puisqu’ils ont déjà été prêtés dans une autre formation européenne lors de l’exercice 2019-2020.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct