Nicolas Penneteau: «La loyauté de Charleroi est rare»

Nicolas Penneteau a toujours autant envie de s’entraîner.
Nicolas Penneteau a toujours autant envie de s’entraîner. - Photo News

Nicolas, comment se passe cette reprise après une si longue interruption ?

Il faut forcément des adaptations, notamment ici où on sent que c’est un stage différent. Le staff comprend qu’il peut y avoir des petits bobos et qu’il faut faire attention. On sort d’une période exceptionnelle et l’exceptionnel se gère différemment. Quand on avait quatre semaines de congé avec un programme de reprise, on savait à quoi s’attendre, le staff aussi. Quand il y avait des petites douleurs, on savait que le corps prendrait le dessus. Ici, il faut garder des réserves pour ne pas se cramer.

Le stage ne semble pas pour autant être de tout repos…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct