Sophie Wilmès sur le passé colonial belge: il faut «entamer un parcours de vérité»

Sophie Wilmès sur le passé colonial belge: il faut «entamer un parcours de vérité»
Photo News

A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo, célébré mardi, la Première ministre Sophie Wilmès s’est rendue à Ixelles où elle a été invitée par le bourgmestre Christos Doulkeridis. Une plaque commémorative a été inaugurée à l’entrée de la maison communale.

« La Belgique partage avec le Congo une histoire commune », a déclaré la Première ministre. « En 2020, nous devons être en capacité de regarder ce passé partagé avec lucidité et discernement. Un passé empreint d’inégalités et de violences vis-à-vis des Congolais. »

« Tout travail de vérité et de mémoire passe d’abord par (le fait de) reconnaître la souffrance de l’autre » a ajouté la dirigeante libérale francophone, en saluant le geste du roi Philippe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct