«Ah, quelle aventure!»: Jacqueline Mesmaeker, une jeune artiste de 90 ans qu’il est temps de découvrir

Jacqueline Mesmaeker, «
Melville (1891)
», 2015, photographie argentique numérisée et projetée, maquette en balsa et plâtre. Collection Province de Hainaut, en dépôt au BPS22, Charleroi.
Jacqueline Mesmaeker, « Melville (1891) », 2015, photographie argentique numérisée et projetée, maquette en balsa et plâtre. Collection Province de Hainaut, en dépôt au BPS22, Charleroi. - Courtesy Galerie Nadja Vilenne, Liège

Et dire qu’on a failli manquer cela ! Alors qu’elle devait s’ouvrir à Bozar peu après le début du confinement, l’exposition consacrée à Jacqueline Mesmaeker aurait pu être annulée. Tout comme elle aurait d’ailleurs pu ne jamais être envisagée. L’artiste bruxelloise, née à Uccle en 1929, fait en effet partie de ces formidables talents qui sont presque toujours passés sous le radar. Et si Paul Dujardin, directeur de Bozar, n’était pas passé voir l’exposition que lui consacrait le centre culturel de Strombeek-Bever en début d’année, le superbe parcours de Bozar n’aurait jamais vu le jour. Une fois encore, Jacqueline Mesmaeker aurait pu répéter cette petite phrase qui sert de titre à l’une de ses œuvres mais qui résume parfaitement son approche des choses : « J’ai vu que tu n’as pas vu ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct