«Lettre du Brexit»: Rishi Sunak et Marcus Rashford, les deux visages de la crise du Covid-19

«Lettre du Brexit»: Rishi Sunak et Marcus Rashford, les deux visages de la crise du Covid-19
Reuters

Bientôt la fin ? Boris Johnson place tous ses espoirs sur un accord portant sur la relation future entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Alors que les tractations étaient enlisées, les lignes ont soudainement bougé. Si même « Bo Jo » a l’air d’y croire, tous les espoirs sont permis ! Le « Covid-19 » est passé par là. Les Britanniques sont d’autant plus demandeurs qu’ils ne peuvent se permettre un deuxième choc provoqué par un Brexit brutal après la pandémie. Simple comme bonjour.

Donc, l’optimisme qui prévaut à Londres laisse augurer d’un largage des amarres en bon ordre au 31 décembre 2020, quatre ans et demi après le fatidique référendum sur le Brexit.

Plate-forme offshore aux portes de l’UE, acceptation totale des inégalités, soft power universitaire et culturel, retour à la souveraineté nationale et surtout immigration à la carte : le pays sera désormais libre de se forger un nouveau destin planétaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct