«Quand le Covid a explosé en Belgique, j’ai eu très peur pour mes proches»

Voilà maintenant cinq mois que Nathalie San Gil a débarqué à Niamey, la capitale du Niger. Une mission en tant que responsable communication au sein de Médecins Sans Frontières qui a pris une tournure bien inhabituelle.

« Normalement, je visite les projets MSF dans le pays, je récolte des témoignages, je prends des photos, des vidéos. Là, comme en Europe, nous avons dû limiter les déplacements au bureau, travailler de la maison, faire des appels sur Skype », raconte cette Bruxelloise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct