Négociations fédérales: le trio veut couper la famille socialiste

Négociations fédérales: le trio veut couper la famille socialiste

Les trois missionnaires MR-CD&V-Open VLD préparent une note de travail, elle sera prête vendredi, et, nous explique-t-on, elle aura un caractère social, auquel le SP.A, croient-ils, ne pourra rester insensible : on parle d’un refinancement des soins de santé, d’un effort en faveur des pensions les plus basses, d’ouvertures en matière de temps de travail, d’une hausse graduelle du salaire minimum.

Donc ? Donc Conner Rousseau, toujours selon la stratégie mise au point par Georges-Louis Bouchez, Joachim Coens et Egbert Lachaert, présidents du MR, du CD&V et de l’Open VLD, devrait alors, croit-on, éprouver pas mal de difficultés à justifier un refus, après avoir répété ces derniers jours que « seul le contenu » compte pour lui, pas la composition de la coalition. En l’occurrence, le trio travaille à une majorité dite Arizona (76 sièges à la Chambre, sur 150), comprenant leurs trois partis, la N-VA, le SP.A et le CDH.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct