«Un fils», de Mehdi M. Barsaoui, est d’une puissance rare

«
J’ai assimilé le scénario puis je me suis livré au metteur en scène.
»
« J’ai assimilé le scénario puis je me suis livré au metteur en scène. » - D.R.

Tunisie, 2011. Quelques mois après la chute de Ben Ali et quelques semaines avant celle de Khadafi. Lors d’une virée dans le sud du pays, la voiture d’un couple moderne et aisé est prise pour cible par un groupe terroriste et leur jeune fils est grièvement blessé… A partir de là, le film se concentre sur les conséquences qu’a cette déflagration sur le couple remis en question par un passé inattendu qui se livre par petites touches.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct