L’automobiliste, ce schizophrène qui s’ignore

Une personne sur cinq dit avoir déjà eu ou risqué un accident en raison d’une vitesse excessive ou inadaptée. © Le Soir.
Une personne sur cinq dit avoir déjà eu ou risqué un accident en raison d’une vitesse excessive ou inadaptée. © Le Soir.

C’est un constat connu qui, sondage après enquête, ne cesse de se répéter. Lorsqu’il se contemple dans un miroir – de courtoisie, forcément –, l’automobiliste voit un homme (ou une femme) débonnaire, posé, prudent. Mais lorsqu’il regarde par le pare-brise de son auto, il aperçoit surtout des conducteurs agressifs, dangereux, stressés, inattentifs… Poussé un peu dans ses retranchements, notre homme ou notre femme reconnaît cependant un paquet d’incartades qui nuancent quelque peu son autosatisfaction…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct