«Les parfums», de Grégory Magne, tout en humour et poésie

«Les parfums», de Grégory Magne, tout en humour et poésie

C’est une jolie rencontre, celle d’une diva de la parfumerie (Emmanuelle Devos, très classe) qui perd son nez et de son chauffeur (Grégory Montel, révélation du film, déjà remarqué dans la série Dix pour cent) qui n’a pas peur de lui tenir tête. C’est sans doute pour cette raison qu’elle ne le vire pas… Travailler le parfum, c’est travailler le rapport à soi et à l’autre. Justement, c’est ce que va apprendre le malicieux Guillaume à la belle et froide Anne car si cette dernière a du nez, elle manque de flair dans son rapport aux autres. De son côté, Anne va lui apprendre à avoir confiance en lui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct