Erquelinnes: une institutrice tue deux de ses enfants puis tente de se suicider

Le mari et père de famille a découvert le drame en rentrant à son domicile après sa journée de travail.
Le mari et père de famille a découvert le drame en rentrant à son domicile après sa journée de travail. - belga

C’est le père de famille qui, ce mardi en fin d’après-midi en rentrant de son boulot d’ouvrier dans les espaces verts, a découvert l’horreur : son épouse avait taillé les veines de leurs trois enfants de 22 mois, sept ans et neuf ans. Elle a ensuite tenté de se donner la mort en ingurgitant une grande quantité de médicaments. Les deux cadets, deux petites filles, étaient déjà décédés lors de la découverte du drame dans l’habitation familiale du village de Hantes-Wihéries (Erquelinnes, dans le Hainaut), tandis que l’aîné a dû être stabilisé sur place avant d’être emmené, en début de soirée, à l’hôpital de Jolimont (La Louvière) au service de réanimation. La maman, dont l’état était jugé « très critique » également, a quant à elle été emmenée à l’hôpital Marie Curie de Charleroi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct