Zones de secours: le torchon brûle entre les communes et les provinces wallonnes

Pierre-Yves Dermagne (PS)
Pierre-Yves Dermagne (PS)

Les relations entre les cinq provinces et les 262 communes de Wallonie sont devenues incendiaires. En cause, le financement des zones de secours, ou plutôt de la part de ce financement historiquement prise en charge par les communes, soit de l’ordre de 180 à 190 millions par an.

Les provinces sont déjà obligées de consacrer 10 % du fonds régional qui leur est réservé aux services d’incendie et de secours. La perspective de les voir prendre en charge 100 % du financement communal a longtemps été sur la table.

Mais comme l’a annoncé Pierre-Yves Dermagne (PS), le ministre des Pouvoirs locaux, l’objectif de l’actuel gouvernement est finalement d’impliquer les provinces à concurrence de 60 % de cette somme à l’échéance 2024 (20 % dès 2020), le solde restant à la charge des pouvoirs communaux mais aussi du fédéral, qui n’a jamais tenu ses engagements pour le financement de ces outils.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct