Général Compernol: «La Belgique n’a pas de stratégie intégrée de sécurité et de défense»

Le général Marc Compernol estime que les lourdeurs administratives de la Belgique alourdissent les prises de décision et pèsent sur la crédibilité du pays.
Le général Marc Compernol estime que les lourdeurs administratives de la Belgique alourdissent les prises de décision et pèsent sur la crédibilité du pays. - Dominique Duchesnes.

Entretien

Quatre ans après son entrée en fonction, le général Marc Compernol quitte ses fonctions de chef de la Défense (Chod) et part à la retraite après 48 ans au service de l’armée. Quatre années mouvementées au cours desquelles l’homme à la moustache aura essayé de faire changer certaines choses et certaines façons de penser. Il estime y être arrivé en partie. Son successeur a été désigné par le gouvernement mardi soir, il s’agit de l’amiral Michel Hofman, un haut gradé francophone de la Marine.

Quels étaient vos objectifs de départ ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct