Faut-il vacciner son enfant contre toutes les formes de méningite?

© Vince.
© Vince.

Les méningites à méningocoque sont rares mais elles figurent parmi les infections les plus graves et les plus dangereuses pour la santé de l’enfant. En Belgique, une centaine de cas d’infections invasives sont notifiés chaque année. Les enfants de un à cinq ans sont considérés comme les plus à risque.

Les méningocoques sont principalement présents dans le nasopharynx. Un individu peut tout à fait porter la bactérie (neisseria meningitidissans) sans pour autant développer la maladie. Ce n’est que lorsque les méningocoques prolifèrent dans le nez et la gorge et qu’ils passent dans le sang que l’infection peut se déclarer, provoquant méningites (inflammation de la membrane qui entoure le système nerveux central) et septicémies. La maladie se transmet par voie aérienne, via les gouttelettes de salive émises par le porteur de la bactérie. Il existe 12 souches de cette bactérie mais les infections graves sont attribuées aux sérogroupes A, B, C, W, X et Y (lire ci-contre).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct