Dominique Leroy bientôt de retour à l’avant-plan?

Dominique Leroy bientôt de retour à l’avant-plan?
Belga.

Cent sept mille euros. C’est le montant de l’amende que va payer Dominique Leroy, l’ex-CEO de Proximus pour mettre fin aux poursuites pénales pour délit d’initié menées à son encontre, rapportaient ce mercredi L’Echo et De Tijd. Elle a négocié avec le parquet de Bruxelles une transaction pénale. L’accord a été soumis ce mardi à la chambre du conseil pour homologation. Elle n’a pas reconnu de culpabilité et son casier judiciaire restera vierge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct