Quand le protocole policier véhicule des discriminations

L’image du policier effectuant des rondes et profilant selon l’humeur du jour est mise à mal.
L’image du policier effectuant des rondes et profilant selon l’humeur du jour est mise à mal. - Dominique Duchesnes

La manière dont s’organise le travail de police est-elle de nature à engendrer des pratiques discriminatoires ou pouvant du moins être perçues comme telles par la population ? Il semblerait que oui, nous apprend un travail scientifique de longue haleine mené sur la question à Bruxelles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct