Dominique Leroy: une transaction financière faute d’une Justice efficace

L’ancienne CEO de Proximus, Dominique Leroy.
L’ancienne CEO de Proximus, Dominique Leroy. - Belga.

Dominique Leroy a opté pour la case « transaction financière » pour éviter la case « tribunal » ? C’était mercredi, les commentaires à l’annonce de la proposition de paiement de 107.000 euros faite par l’ex-patronne de Proximus au parquet de Bruxelles pour mettre fin aux poursuites dont elle est l’objet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct