Bouchez: «Je laisse la liberté de vote aux députés MR sur la loi dépénalisant l’IVG»

Bouchez: «Je laisse la liberté de vote aux députés MR sur la loi dépénalisant l’IVG»

Le vote sur la loi dépénalisant totalement l’avortement, élargissant le délai d’interruption de grossesse de 12 à 18 semaines et réduisant le délai de réflexion de 6 à 2 jours doit normalement intervenir ce jeudi après-midi, à la Chambre. Le CD&V, le CDH, le Vlaams Belang et la N-VA sont opposés à la proposition dans sa version actuelle. La question était de savoir si le MR allait rejoindre ceux qui veulent retarder le vote en usant de la procédure parlementaire.

La réponse est non. Le MR ne se joindra pa comme un seul homme à ceux qui veulent gagner du temps, animés notamment par la crainte que le vote perturbe les négociations en cours en vue de la formation d’un gouvernement fédéral. « Après réflexion entre l’intérêt du pays à avoir un gouvernement et la nécessité de faire valoir le débat parlementaire, j’ai décidé de laisser la liberté de vote à tous les députés MR », nous annonce Georges-Louis Bouchez, le président du parti.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct