L’affluence de VTT dans les forêts perturbe leur écosystème

La pratique du VTT a littéralement explosé durant le confinement.
La pratique du VTT a littéralement explosé durant le confinement. - D.R.

Prendre l’air… dans son jardin, dans les parcs publics et dans les forêts. Les recommandations du CNS durant le confinement ont été suivies à la lettre par de nombreux citoyens qui ont opéré un véritable retour à la nature. On y est allé pour marcher, pour courir mais aussi et surtout pour faire du vélo. Et les cyclistes amateurs ne se sont pas contentés des sentiers bétonnés du Ravel puisque nombre d’entre eux ont enfourché leur VTT – souvent pour la première fois – pour partir à l’assaut des chemins escarpés des forêts. « Nous n’avons jamais vu une telle affluence, explique Didier Deshayes, agent des forêts dans le cantonnement de Namur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct