Festival «48H BD»: La BD se donne 48 heures pour retrouver des couleurs

Repris dans la sélection des 48H BD, le premier tome d’Obie Koul avait remporté le Prix des Collèges au Festival international d’Angoulême 2020.
Repris dans la sélection des 48H BD, le premier tome d’Obie Koul avait remporté le Prix des Collèges au Festival international d’Angoulême 2020. - France Télévisions.

Magie, aventure, science-fiction, polar, fantasy, romance… la bande dessinée du troisième millénaire jongle avec les genres narratifs et les codes graphiques. Pour sa huitième édition, le festival franco-belge des 48H BD invite les mangeurs de bulles à partager les secrets de la Brigade des cauchemars, à enquêter aux côtés des Quatre de Baker Street ou de Moriarty, à se battre pour la survie de la planète avec Gung-Ho, à reconquérir la Sicile dans l’armée byzantine d’Ira Dei, à retomber en enfance pour faire la Guerre des poules ou se métamorphoser en homme-tigre… Au total, treize albums emblématiques de la diversité de styles, de générations et de tons du 9e Art seront vendus dans les librairies participantes, au prix unique de 2 euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct