Enseignement supérieur: tous les étudiants resteront finançables, sans exception

Enseignement supérieur: tous les étudiants resteront finançables, sans exception
Sylvain Piraux.

Le Covid a des conséquences insoupçonnées sur le monde étudiant. Alors que se clôturent une année et une session d’examens que l’on peut qualifier d’historiques, des centaines de jeunes sont en plein questionnement sur la suite de leur parcours. Historiques, parce que l’enseignement à distance s’est imposé dès le début de l’épidémie, avant même que ne soit officialisé le confinement. Historiques aussi, parce que la plupart des examens se sont déroulés dans les mêmes conditions. Historiques enfin, parce que la situation a mis au jour des inégalités socio-économiques énormes : entre celui qui étudie dans le calme de sa chambre avec de l’excellent matériel et son copain, mal équipé, qui fait de même au milieu du salon, de sa fratrie… il y a un gouffre. Un gouffre que les universités et hautes écoles ont tenté de combler via des aides sociales mais sans toujours y parvenir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct