La crevette grise décortiquée, en pénurie et en manque de goût

Fin mai, les ventes de crevettes décortiquées étaient en recul de 11
% par rapport à l’an passé, observe GfK, qui impute cette baisse à la pénurie en magasins à cause du coronavirus.
Fin mai, les ventes de crevettes décortiquées étaient en recul de 11 % par rapport à l’an passé, observe GfK, qui impute cette baisse à la pénurie en magasins à cause du coronavirus. - Julien Bosseler

En farce dans une tomate évidée, en croquette avec du persil frit, mêlée à de la mayonnaise en salade, plantée dans une épaisse couche de beurre salée sur un pistolet ou tout simplement nature sans même une goutte de citron… La crevette grise est l’un des aliments de base du Belge, d’autant plus lorsque la chaleur estivale lui donne des envies de fraîcheur dans l’assiette. C’est d’ailleurs lui qui en est le plus gros consommateur européen : il mange plus de la moitié des quantités pêchées en mer du Nord.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct